L'univers du poète Analphabète

22 août 2018

L'handicapé

Apte dans l'esprit,  le corps amoindri
Comme une avalanche d'amour,  je me sens détaché de mon coeur

ma solitude soulève des montagnes sans pourtant gagné d'altitude
et pourtant je suis toujours moi dans un corps a moi qui pense en moi! 

dans mon monde le ciel est couvert d'une pluie de chauve-souris
ma fierté perd de plus en plus sa dignité, comme un sac de sucre dans une Mer

Depuis que je lui ai ouvert  les portes de ma vie,
il sait installé sans mépris
comme un système d'exploitation en modifiant même le thème de ma vie

on ne l'accepte pas mais il s' impose comme un Slam en prose

j'ai vu des gens sans humeur car pour eux la vie avait perdu sa saveur! 

une larme qui coule ne signifie pas toujours la tristesse,
j'ai vue ce petit garçon avec une envie de suicide, 
et pourtant tout paraissait lucide

au début de cette atroce métamorphose je me sentais étranger ,dans ce nouveaux monde étrange

L'handicap est un monde dont l'obscurité occupe une place immense
tu as l'impression de de noyer, "mais ya que le 6em sens qui te sauve
L 'envie de vivre"

-----------------------------

 

Poète Analphabète

Posté par Po Analphabete à 20:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


L'orphelin

 

Cœur perdu sans humeur
une vie sans mentor
alors j'assume tout mes tors

origine céleste tantôt terrestre
comme l'univers je ne sais pas d'où je viens, 

avec un peu d'amour recueilli dans ma gourde,
je le verse de temps en temps dans ma bouillie pour qu'elle soit moins lourde

j'observe la vie comme un élève dont le mentor est l'espoir
dans mon miroir je ne vois que le noir

je ressemble a personne et personne ne me ressemble

Alors comme une vie en prose elle n'est pas toujours rose

au bord du trottoir de la vie je fais de l'auto-Stop
pour me sentir moins seul

certaines personnes te partage l'envie de vivre sur un plateau d'amour et d'humour, 
mais d'autre  te l'arrache par un coup de hache! 

après chaque orage il ya toujours cette odeur de bonheur, qui te donne envie de  sortir , courir, sourir! 
comme lors d'une sortie de classe pour les vacances! !

 --------------------------------------------------

Poète Analphabète 

Posté par Po Analphabete à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]